Parcours

Je suis réalisateur, compositeur et plasticien.

Installé en Bretagne depuis 2013, j’écris et développe mes projets. Je collabore à l’émission Le Grand BaZHart (France 3 Bretagne, Kub, TébéO, TébéSud et TVRennes) pour laquelle je réalise des micro-documentaires, et pour laquelle je suis rédacteur en chef et/ou réalisateur pour certaines émissions.

Ce lien à l’art pour cette émission est important pour moi tant parler d’art me semble indispensable, autant que de le faire.

En sculpture je prépare deux séries en sculpture de béton, 7 et Mains et je poursuis la série LaMante aussi en béton.

Côté musique mon tout nouveau travail se porte sur une pièce pour violoncelle et piano, желание (envie), tout en poursuivant les pièces en cours.

Tuer le silence, Prix Circom 2020, ma dernière réalisation pour France 3 Bretagne sur la parole des militaires aborde les mécanismes de reconstruction après des stress post-traumatiques (diffusion printemps 2021). Le film a fait l’objet d’une sortie en salle pour sa version longue.

Ce projet qui a nécessité une longue période de préparation m’a permis de réaliser des séries de sculptures sur sable : LaMante (2018), Hommage à Ren Hang (2017) et A la plage (2016).

Le diptyque documentaire Le Nid des Phoenix, tourné en immersion au Centre de Kerpape pendant deux ans, signé avec France 3 Bretagne début 2012 a été diffusé sur France 3 Régions et les télévisions locales fin 2014. De 2011 à 2013, il réalise Zicocratie, l’argument de ce documentaire atypique est de placer au centre d’un groupe de neuf musiciens en répétition, des femmes et hommes de pouvoir qui échangent avec les musiciens du groupe sur la notion de vivre ensemble et de démocratie. Ce sont les premières productions de Ruwenzori.

Fin 2007, j’ai tourné Au milieu de l’orchestre, documentaire sur le travail en répétition du chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus pour France 2, sélectionné au FIPA 2009.

Peu avant, les musiques des films pour France 3 de Patrick Rotman, L’Ennemi intime et Les Survivants ont été écrites pour un ensemble symphonique pour le premier, et pour le deuxième pour quinze musiciens dans un minimalisme oscillant entre musique contemporaine et jazz.

Après Journ(ey)ées aux pays des percussions sur le festival « PerKumania » en 2000, j’ai coréalisé M’aime pas mal ! en 2004 avec Jean Charruyer, un documentaire pour France 2 sur le travail des éducateurs d’enfants en misère sociale, battus ou violés. En 1998, j’ai réalisé pour France 2 son premier documentaire sur l’Inspection du Travail intitulé La Dernière Digue, produit par Kuiv Productions.

J’ai réalisé des courts métrages expérimentaux, et à partir de 1995, j’ai monté l’image de documentaires et téléfilms dont j’ai écrit la musique pour une bonne partie, pour Christophe Muel, Hervé Hamon, Élisabeth Kapnist ou Patrick Rotman. En 1983, j’ai composé ses premières musiques de films. J’ai créé en 1988, Lutecia Son, studio de création sonore et musicale équipé d’un Synclavier, système audio numérique.